top of page
Rechercher

Soutenir les femmes trans dans les maisons d'hergements.





Qui sont les femmes trans ?


Les femmes trans sont des femmes à qui l'on a assigné le genre masculin à la naissance. Elles sont aussi diversifiées dans leur apparence que les femmes cisgenres. Qu'elles aient eu recours à l'hormonothérapie et la chirurgie ou non, les femmes trans sont des femmes.


'' Parmi les sondages que j'ai consultés, un m'a réellement fait réaliser l'importance de sensibiliser les maisons d'hébergements pour femmes violentées. Saviez-vous qu'un sondage auprès de 923 jeunes trans de 10 provinces révèle que 70% de ces jeunes avaient subi des agressions sexuelles. Plus d'un tiers des jeunes entre 13 et 18 ans avaient été victimes de menaces ou de blessures physiques en lien avec leur transidentité.


C'est clair, les femmes trans ont deux fois plus de chance de subir de la violence physique ou sexuelle au cours de leur vie.


46% des maisons d'hébergement au Québec ont desservi des femmes trans, fluides dans le genre ou intersexuées pour les motifs suivants.


  • les intervenantes reconnaissaient que les femmes trans sont des femmes

  • elles ont été formées aux réalités de la violence et des homicides dans la vie des femmes trans

  • qu'il y avait aucun autre espace sécuritaire pour protéger ces femmes

  • et que les normes des droits de la personne exigent l'inclusion des personnes trans et non-binaires.

  • Certaines intervenantes ne niaient pas le fait qu'elles ont recueilli des femmes trans ou des personnes non-binaires sans même le savoir.

Et pourquoi pas vous?


Avec les récents changements juridiques qui ont déclaré l'identité et l'expression de genre comme motif de discrimination, pourquoi voit-on encore des maisons d'hébergement pour femmes fermer leur porte aux femmes trans ? L'argument le plus fréquent est que les femmes cisgenres violentées voient les femmes trans comme étant encore des hommes au potentiel violent. Mais, c'est faux, ces femmes sont aussi vulnérables que les femmes cisgenres aux prises avec la violence de la part d'une personne qui partage sa vie, elles cherchent simplement une protection, rien de plus. Il est temps de déconstruire les préjugés sur les femmes trans.


Trans Mauricie/Centre-du-Québec est un organisme qui vient en aide aux personnes trans et non-binaires. Nous démystifions et sensibilisons sur la réalité de la transidentité. Nous formons les divers milieux à mieux comprendre la transidentité et pouvons vous aider dans vos objectifs d'inclusions des personnes trans et non-binaires.


Ces quelques bonnes pratiques pourront vous aider dans inclusion des femmes trans et les personnes non-binaires.


  • INTÉGRER À VOS POLITIQUES UNE POLITIQUE D'INCLUSION DE L'IDENTITÉ ET DE L'AFFIRMATION DE GENRE.

  • Demander aux résidentes leur choix de prénom. Cela crée une belle opportunité d'élargir vos connaissances sur la diversité de genre.

  • Demander comment vous pourriez améliorer vos services.

  • Pensez aux soins d'hygiène corporelle des femmes trans qui ont encore leur appareil génital masculin, elles auront sûrement besoin de plus d'intimité.

  • Afficher ouvertement que vous êtes un établissement LGBTQ+, incluant un drapeau trans. Nous avons des collants pour vous, faites-nous signe.

  • Informez-vous sur notre formation '' la diversité, c'est plus que deux genres '' pour votre personnel. C'est avec plaisir que Trans Mauricie/Centre-du-Québec répondra à toutes vos questions.

  • Créer un partenariat avec l'organisme Trans Mauricie/Centre-du-Québec, nous serons heureux de vous créer un PowerPoint de sensibilisation à la transidentité à l'image de votre maison d'hébergement que vous pourrez montrer autant de fois qu'il vous plaira.

  • Créer un espace sécuritaire pour tisser des liens entre femmes cisgenres et femmes trans.

  • Utiliser des formulaires d'admission inclusifs qui démontrent aux autres résidents que les femmes trans sont les bienvenues. L'organisme peut vous aider dans les étapes de la création d'un formulaire inclusif.

  • Afficher vos politiques d'inclusion dans les espaces communs et de respect de la transidentité et faites un rappel lors vos réunions avec vos résidentes.

  • Soyez fière d'être un milieu inclusif, dites-le à la communauté.

  • Embaucher une intervenante trans n'est pas une si mauvaise idée.

  • Il faut faire face à la résistance des femmes cisgenres, mais aussi celle de la communauté - de quoi les gens ont-ils peur? - demandez l'enjeu et abordez-le franchement.

  • Tout le monde, incluant les personnes trans ou non-binaires ont droit au respect et à sa sécurité.

  • Rappelez-vous, des gens meurent de la transphobie.

En conclusion, une meilleure connaissance de la transidentité aide à apaiser vos craintes et vous aidera à faire croître la confiance de vos résidentes envers les femmes trans.


Contactez-moi Mykaell Blais intervenant (819) 313-7787 intervention.transmcdq@gmail.com













61 vues0 commentaire
bottom of page