top of page

C'est quoi être un homme, être une femme?

Notre société est depuis des lunes en évolution, nos aînés sont la génération qui a connu la plus grande évolution technologique et des droits de la personne. Pourtant il reste tellement d'enjeux sociaux qui tardent encore à évoluer sur la reconnaissance de l'être dans sa grande diversité.


Que tu sois un homme trans, une femme trans, non-binaire ou homme / femme cisgenre que veux dire être un homme, être une femme?


Aujourd'hui, je vous donne mon opinion très personnelle à cette grande question que plusieurs d'entre nous dans sa vie se sont posée. C'est quoi être un homme, être une femme?


À l'aube de mes 46 ans , j'ai mis ma vie sur pause, je venais de réaliser que je cherchais à savoir qui j'étais depuis tellement d'années. Il n'est jamais trop tard dans la vie pour changer de cap et se réaliser dans sa vie. Qu'est-ce que ça veut dire être un homme trans? Il était essentiel pour moi de répondre à cette question dans mon parcours de transition, ce questionnement m'a permis mon d'évolution vers le vrai soi, de m'affirmer dans mes valeurs masculines et par mes observations sur les hommes, j'ai réalisé la diversité de la masculinité me permettant de me dire que je suis aussi légitime en tant qu'humain, rien à voir avec l'identité de genre ou l'expression de genre. Simplement le droit d'exister en tant qu'humain tel que je suis.


La société avance et si chacun de nous avance seulement en se regardant le nombril, sans jamais se poser les bonnes questions, on finit par être absorbé par des normes de genres sans pouvoir exprimer sa réelle personne. Si être, pour se sentir inclus dans une société aussi moderne que la notre il faut être dans la norme sociale, je me pose la question suivante: est-ce le seul reflet d'une société saine?


Être un homme trans, une femme trans, non-binaire ou homme / femme cisgenre peut importe la catégorie que vous cocher, pour moi c'est avant tout être un humain qui s'assume avec ses propres désirs, ses propres valeurs avec ses buts dans sa vie et ses préférences d'identité de genre ou d'expression de genre et amoureuses. Chaque être humain a droit à ce respect des choix de vie.


Que tu sois un homme qui aime porter une robe et les talons hauts, que tu sois une femme qui aime les gros camions et pas trop féminine, que tu sois l'homme alpha, que tu sois la femme ultra féminine, que tu te considères ni femme ni homme ou quelque part entre les deux et autres variantes de genres possibles et d'expression de genre. Ce sont des choix, des préférences personnelles, rien de plus, personne n'a le pouvoir pour venir invalider une personne sur son identité de genre ou son expression de genre pour ses choix et préférences. Personne n'a l'obligation de justifier ses désirs, choix et préférences aux autres, bien que plusieurs personnes de cette société le croient. Le fait est que nous sommes libres.


Ma transition était ma façon de devenir le seul auteur de ma vie, d'être en harmonie avec moi-même et avec fierté de m'avoir choisi. Qu'est-ce que cela veut dire d'être un homme, être une femme ? Répondre à cette question revient à chacun de nous d'y répondre personnellement sans en imposer une définition sociale. La question selon moi n'est plus un débat de société, mais un débat avec soi individuellement.


Il est temps que notre société assume qu'être humain c'est plus que d'être un homme alpha qui aime les gros muscles, les grosses voitures et les sports extremes, c'est plus que d'être la femme féminine en jupe et talons hauts. Nous devons prendre en considération qu'il existe entre le masculin et le féminin toute une zone de gris. Et je crois que comme société nous devons enfin mettre fin à la transphobie, nous devons avancer afin que chaque individu de cette société soit en contrôle de sa propre vie.




















227 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

1 commentaire


Christiane St-Louis
Christiane St-Louis
26 févr. 2021

C'est et ça sera toujours une définition sociale. Elle est importante parce que peu de gens réfléchisse en dehors de la dévolution d'héritage. C'est la seule manière pour l'homme de créer un lien avec l'enfant. La mère a toujours le lien biologique. Ce lien est moins clair pour l'homme alors il utilise la dévolution d'héritage. C'est tellement marqué que dans une société de souvenance matriarcale comme les celtes et les amérindiens la dévolution d'héritage se faisait par l'oncle maternel. Je ne sais pas ce qui arrivait quand la femme n,avait pas de frère pour transmettre son héritage.

J'aime
bottom of page