Gradient

Les

bonnes pratiques

d'un.e allié.e

Comment être un bon.ne allié.e

Comme nous vous souhaiter créer une

société inclusive et tolérante pour tous

Voici quelques conseils qui pourraient vous êtres utile:

Un ami.e, un.e collègue, votre  enfant, votre  parent ou  autres personnes  de  la  famille  élargie,  vous confie son secret: iel est trans! Quelles bonnes pratiques devez vous adopter pour être le (la) meilleur.e allié.e.

  • La première règle  d'or :  est  de  s'adresser à iel  par  le  prénom  et  le  pronom  choisis:  c'est  une  question  de respect assez simple. Si vous ne savez pas  quel  prénom  et pronom  utiliser,  demandez-le.  Pas toujours évident  au  début  de  la  transition, il  arrive  que  l'on  se  trompe,  si  vous  y mettez  un peu d'effort, vous y arriverez très bien  en peu de temps. Si cela arrivait de vous tromper, on n'en fait pas tout un plat, une excuse et  on  poursuit  la conversation  avec le  bon pronom. Ne demandez pas  le nom de naissance, cette question est frustrante et  source d'angoisse, c'est une partie  de soi que certaines personnes veulent oublier. Si vous connaissez son nom d'origine, ne le partager pas. De Même, si vous possédez des photos de cette personne avant sa transition, il serait très délicat de votre par de les partager sans sa permission.

  •  Attention !  De faire son coming-out  à sa place, informez-vous  auprès de  qui iel a fait son coming-out. Il y a sûrement  des gens auprès de  qui iel ne veut pas le faire. Pensez-y ! Sa sécurité et  son bien-être pourraient en être grandement affectés. Respectez sa vie privée.

Nous pouvons  nous le dire, une  démarche de transition amène son lot obstacles et les risques qui les attendent dans  leur  parcours. Une  fois le défi relevé,  c'est  le soulagement d'enfin avoir sa réelle identité, celle qui fait se sentir bien, qui rend heureux.se.

Il y a certes  un deuil que  l'on doit faire de cette personne  que l'on connaissait  si bien, mais n'oubliez pas qu'iel restera la même personne qu'auparavant, seul le physique aura beaucoup changé.

  • Approfondir vos  connaissances :  La transidentité  est  connue  depuis  si peu  de  temps  dans  notre  société moderne, il  est  courant  d'en connaître peu ou pas sur le sujet et cela même si vous n'avez pas de personne trans dans votre entourage.  Mais,  attention ! Il faut bien cibler l'information, certains sites internet font de la désinformation  sur la  transidentité.  Notre  site est bien conçu, faites  le  tour.  Mais, aussi chercher de bons livres,  des films  ou séries, des  canaux comme youtube, des blogues pour en apprendre plus. Votre meilleur informateur demeure toujours la personne en transition.  Souvenez-vous  que  la  transition est personnelle à chacun et que chaque personne a son rythme pour chaque étape à franchir.  L'expérience  des  uns  ne  colle pas nécessairement à une autre personne. Ne soyez pas honteux.se  de  ne  pas  savoir  quelque chose, veut mieux s'abstenir de parler d'un sujet et de trouver la bonne source d'information avant de se prononcer.

  • Ne  tolérez  pas  le  manque  de respect : Vous entendez des propos offensants, des remarques déplacés, une blague de mauvais goût, dénoncez!

  • Restez  patient :   Si  iel  se  questionne  sur  son  identité  de  genre, informez  là qu'iel  peut  consulter  Trans Mauricie/Centre-du-Québec  pour  y  voir  plus clair. Ne vous proclamez pas spécialiste parce que vous avez aider quelques personnes trans.

  • Attention! Restez discret : L'apparence et les caractéristiques physiques des personnes trans et non-binaires ont  plusieurs  variances,  certaines  d'entre  elles  vont  vouloir  vivre  leur vie sans  en faire  mention  à  leur entourage. Une fois la transition complétée iels sont invisible. Vous pouvez rencontrer une de ces personnes sur le trottoir sans même pouvoir deviner qu'iel est trans.

  • Utilisez  un  langage  inclusi f: si  vous  vous  adressez à un groupe, il serait préférable de les saluer en disant '' Bonjour  à   chacun  de  vous'' ou ''  Bonjour  tout  le  monde''  au  lieu  du  classique   '' Bonjour  Messieurs, Mesdames''.  Un simple  '' bonjour ''  fera   aussi  bien  l'affaire   si  vous   adressez   à  une   seule   personne.

  • Attention la curiosité n'a pas toujours bon goût : Pour une personne trans se faire questionner sur ses parties génitales,  sur  ses  pratiques  sexuelles  ou à quelle type de chirurgies iel a eut recours est une curiosité mal placée et blessante.

  • Faire la différence entre  le coming-out  d'une  personne  gaie, lesbienne ou bisexuelle et le coming-out d'une personne   trans :  Les  personnes  de   la  communauté  L G B en   général   considère   leur  coming-out   est essentiel  pour vivre  une vie heureuse et épanouie dans leur authenticité. Pour une personne trans qui vit de son genre  authentique, la révélation  de sa transitude  amène parfois  l'inconvénient  de ne plus être crédible comme  étant véritablement  un homme ou  une femme aux yeux de certaines gens. Il arrive qu'une personne trans  soit   visible  et  prête  sa  voix   pour  sensibiliser  la  population  aux  enjeux  trans  et  provoquer  des changements  dans la société. Pour la plupart d'entre elles, elles ne ressentent pas le besoin de dévoiler leur transitude pour se sentir heureux et en harmonie avec leur authenticité.

  • Évitez les compliments :  Certains  de  vos  compliments  vont êtres plutôt insultants et blessants et cela bien contre votre volonté de vouloir bien faire:

'' Si vous ne m'aviez pas dit que vous étiez trans, je n'aurais jamais deviner.''

'' Vous  avez  l'air  d'une vraie  femme  ou  vous  avez  l'air d'un vrai homme ''

 

  • Donnez votre appui dans les lieux publics aux toilettes non-genrées : Sensibilisez les écoles, les commerces, les  organismes, vos milieux de travail, afin que ceux-ci affichent sur les portes des toilettes un pictogramme neutre. Mettre  un pictogramme neutre lors de vos réunion est une délicatesse très appréciée.

  • Participer à chaque année : à la marche pour la Journée du 17 mai contre l'homophobie et la transphobie organiser par Gris Mauricie/Centre-du-Québec à Trois-Rivières. Seul on va loin, mais tous ensemble on va encore plus loin. Vous pouvez demander aux organismes locaux d'installer un kiosque dans votre milieu de travail, votre milieu scolaire, dans votre centre jeunesse ou autres pour la journée du 17 mai.

  • Coller sur vos agendas les petits auto-collants des Allié.es, plusieurs organismes LGBT+ vous en propose. Afficher les fièrement. Pour les personnes de la communauté LGBT+ voir ces petits auto-collants sur vos agendas ou objets personnels nous signifie que l'on peut aller vous voir en toute confiance pour vous parler en cas de besoin. 

Titre 1

Titre 1

Titre 1

Heures de bureau

Lundi au vendredi
09:00 - 12:00   13:00 - 16:00

Consulter notre calendrier en ligne afin de choisir le meilleur moment pour vous et de prendre un rendez-vous.

Coordonnées

Siège social

255 rue Brock,

bureau 225

Drummondvlle, Québec

J2C 1M5

(873) 886-9981

transmcdq@gmail.com

S'inscrire à l'infolettre

Abonnez-vous pour recevoir des Mises à Jour

Horaire d'Ateliers / Rencontres
Drummondville

Jeudi : 18h30 - 20h30

Trois-Rivières

Lundi : 18h30 - 20h30

Point de service

1060 Saint-François-Xavier, bureau 350

Trois-Rivières, Québec,

G9A 1R8

(873) 887-7787

transmcdq@gmail.com

Joignez-vous à nous!

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon
Visites

© 2019 Par Trans MCdQ.

Créé avec  Wix.com