Mon enfant voudrait être un garçon/une fille. Dois-je lui
prendre rendez-vous avec un
psy ?

C’est une question très importante.

Ce sont des services de pédopsy ou psychologue qui prennent en charge les enfants trans.

  • pour une prise en charge psychologique (soutien, écoute, échange.)

  • et celui de la prise en charge médicale (établissement d’un diagnostic de dysphorie du genre à l’accompagnement dans un parcours de transition).

Est-ce que ça veut dire que le fait d’être transgenre est une maladie psychiatrique ?

Non, la transidentité n'est plus considérée comme une maladie mentale .

Est-ce que ça veut dire que mon l’enfant devra forcément suivre une thérapie ?

Non. Il est donc très important de faire la différence entre le fait d’être transgenre et la dysphorie de genre : toutes les personnes trans ne souffrent pas de leur identité de genre. Certaines personnes transgenres souffrent de dysphorie de genre, et auront besoin d’un accompagnement psychologique. Cet accompagnement vise à explorer la dysphorie de genre ainsi que les diverses options de traitement, afin de trouver l'expression de genre qui  conviendra davantage à sa personne. L’accompagnement psychologique permet une préparation afin de prendre une décision éclairée en ce qui concerne d’éventuelles chirurgies, si la personne le souhaite. Les membres de la famille proche peuvent également être impliqués dans cet accompagnement. 

Est-ce que ça veut dire que mon l’enfant s'il est trans devra forcément suivre un traitement médical d'hormonothérapie?

Non. Noté qu'ill est possible de suivre un traitement hormonal à partir de l’âge de 16 ans. Avant cet âge, les adolescents transgenres peuvent, sous certaines conditions, prendre des inhibiteurs de puberté afin de freiner le développement des caractéristiques sexuelles secondaires à partir de la puberté. Cette option demeure le choix personnel de votre enfant.

Pourquoi consulté un.e pédopsy ou un.e psychologue, spécialisé.e en transidentité ?

Vous pouvez prendre rendez-vous, juste vous les parents, sans votre enfant pour une première rencontre et poser vos questions.

Par la suite une rencontre avec l'enfant pourra être envisagée pour:

  • permettre à l'enfant d'exprimé son ressenti à l'écart de ses parents, il pourra ainsi exprimer se qu'il n'ose pas dire à la maison.

  • le fait de lui montrer ainsi qu’on cherche à l’aider est rassurant pour l'enfant.

IMPORTANT DE RETENIR

  1. Pas de suivi psychologique en l’absence de souffrance de l’enfant,

  2. Privilégier un rendez-vous avec un.e spécialiste en santé trans dans la prise en charge des questions de transidentité chez les enfants dès que possible (avant la puberté, c’est mieux) pour faire le point et anticiper les évolutions possibles.

  3. Si l’enfant est en souffrance, envisager un rendez-vous avec un pédopsy ou psychologue, comme pour n’importe quel autre enfant en souffrance.

  4. Appelez-nous chez Trans Mauricie/Centre-du-Québec, nous pouvons vous aidez à trouvez un.e spécialiste de la transidentité pour vous.

    CONTACT:

       Mauricie: Mykaell Blais

                        intervention.transmcdq@gmail.com

                        819) 313-7787

         Centre-Du-Québec: Hayden Thiffault

                                            intervention.transcdq@gmail.com

                                            (873) 886-8151

                

        

Enfants